Kyoto : la ville aux 2000 temples !

Qui n’a jamais rêvé de découvrir Japon ? Une île extraordinaire qui mélange la modernité et la tradition, avec ses temples, ses jeux vidéo et ses transports ferroviaires ultra-rapides. Kyoto est la troisième plus grande ville du pays du soleil levant. Elle est sûrement l’une des villes asiatiques qui possède le plus de temples, de sanctuaires et de monuments anciens. La ville est d’ailleurs inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Pour se rendre à Kyoto, on peut prendre le Shinkazen, le TGV ultra moderne qui relie les 500 km en quelques 2h 30. La région compte environ 1million 500 milles habitants. Nous proposons ce guide pour vous donner une idée des endroits à visiter dans cette ancienne capitale impériale du Japon.

Les sites à voir à Kyoto.

Le temple Tandenan

Ce temple se démarque d’un autre car il s’agit du seul temple japonais où les visiteurs peuvent écrire sur les murs. A l’époque de sa rénovation en 1957, c’est le prêtre du temple qui autorise les gens à écrire leur vœu sur les murs avec les stylos du temple afin que le dieu daikoku l’accomplisse. La pratique a duré jusqu’à nos jours et seuls 3 euros sont requis pour participer à la conservation des lieux.

Kinkanju-ji 

Temple bouddhiste baptisé le pavillon d’or. Il doit ce nom à ses étages recouverts de feuilles d’or. Cette bâtisse est sise au nord de la ville.

le sanctuaire Mikami

Ce sanctuaire sort du lot car il est dédié au père de la coiffure japonaise, à Fujiwara Unemenosuke. En effet, selon la religion shinto, les esprits de dieux malveillants ou bienveillants peuvent se nicher dans les pierres, les objets etc. même la chevelure. Le sanctuaire est devenu ainsi un lieu pour invoquer les dieux pour la bonne santé de sa chevelure.

Saihö-Ji

Ce temple bouddhiste est situé dans la banlieue ouest de la ville. Les visiteurs ont à écrire un texte canonique bouddhique avant de visiter le superbe jardin composé d’une centaine de variétés de mousses.

le sanctuaire Yasui Konpiragu

Ce sanctuaire datant du 7e siècle est encore peu visité par les touristes mais les Japonais s’y rendent souvent à cause d’une pierre magique censée couper les liens avec la personne haïe ou raffermir les liens avec la personne qu’on aime. On écrit seulement leur vœu sur un papier nommé Katashiro puis on fait un petit rituel autour du trou de la pierre selon qu’on souhaite rompre ou consolider la relation. Après on met le katashira parmi les autres papiers.

Kyoto-Japan-temple

le temple Adashino Nenbutsi-ji

Ce temple bouddhiste un peu loin des sites touristiques se trouve près d’Arashyiama. Il se distingue des autres par son cimetière abritant plus de 8000 statuettes. Ces dernières représentent l’âme d’un défunt depuis le 8e au 12 e siècle. Cet endroit était un cimetière ouvert où les corps des gens étaient à l’abandon, sans tombeau ni ensevelissement. Puis un moine appelé Kukai a construit cette nécropole pour le repos des âmes.

Outre les temples et les pagodes, la forêt de bambou et la forêt de singes à Arashiyama, le musée de manga et Nijo-ji, des parcs, les galeries marchandes à Teramachi etc. valent également le détour à Kyoto.